Le cahier des charges du groupe d’habitations

Le « groupe d’habitations » n’est défini ni par la réglementation, ni par la jurisprudence et une telle organisation de la propriété est relativement rare, même si elle se rapproche d’une association syndicale libre (ASL), souvent créée après l’obtention d’un permis de construire valant division.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’article sur Le Village de la Justice :